Revendre votre voiture ou en faire une reprise nécessite un minimum de préparation. En effet, c’est de l’état de celle-ci dont va dépendre la négociation avec le repreneur ou le vendeur. Voici donc quelques astuces pour bien préparer votre projet.

La révision et la remise en état

Il est toujours avantageux de remettre en état la voiture en question avant de la destiner à la reprise – ou à la revente – afin d’échapper à une trop importante décote.

Attention car ces coûts peuvent être élevés en fonction de son ancienneté, le nombre de kilométrages parcourus ainsi que l’état mécanique général. Calculez alors à l’avance ce qui vous rapportera le plus : faire réparer le véhicule et obtenir un prix de reprise intéressant, ou le revendre en l’état. Vous pouvez réaliser vos estimations à l’avance grâce à un calculateur en ligne.

La préparation de la négociation

Vous devez avoir plusieurs cartes en man afin de préparer les négociations : par exemple le cours en rapport avec la cote argus, le cours réel du marché ainsi que les factures d’entretien. Certains repreneurs tiennent compte de l’enseigne de l’atelier et de la régularité de la maintenance afin d’évaluer la qualité des services dont le véhicule afat l’objet. Quoi qu’il en soit, le prix que le repreneur vous proposera sera toujours révisé à la baisse par rapport à l’estimation réalisée, en particulier s’il s’agit d’un professionnel tel que le mandataire, le concessionnaire ou encore le garage spécialisé dans ce type de services.

Le choix du repreneur

C’est justement par rapport à ce choix que vous tirerez avantage de votre reprise et ce, si vous souhaitez racheter une nouvelle voiture. Le mandataire automobile est en effet le meilleur professionnel vers qui se tourner puisqu’il propose les meilleurs prix, que ce soit sur les voitures neuves (grâce aux remises) que sur le modèle d’occasion. Vous trouverez plus de détails sur ces prix sur https://www.glinche-automobiles.com/reprise-voiture-auto/.