La voiture est un bien qui permet à l'homme d'effectuer des déplacements à volonté et au moment voulu par lui. Ainsi, elle donne à ce dernier certaines obligations, notamment son entretien. Pour ce faire, le propriétaire d'une voiture est tenu d'en donner des soins mérités. Ces derniers ne sont pas seulement à l'avantage du véhicule mais aussi de lui même, car ils ont pour but de lui préserver des désagrements de tout genre pouvant surgir sur la route (panne, accident, etc). Par ailleurs, s'il faut vendre sa voiture, le propriétaire a des obligations qui y sont liées, lesquelles il doit montrer clairement à l'acheteur l'état du véhicule qu'il souhaite mettre à sa disposition. Ces obligations ne sont autres qu'une attestation du contrôle technique, afin de renseigner l'acheteur de la dernière date à laquelle le véhicule qu'il souhaite acquérir avait été soumis à un examen technique. Toutefois, il ne faut nullement ignorer que le contrôle technique est relatif à l'âge du véhicule. Cela dit, étant donné qu'un premier contrôle technique doit être fait dans le 6ème mois précédant le 4ème anniversaire de la mise en circulation du véhicule, lorsque la vente intervient avant cette période, le vendeur n'est pas dans l'obligation de présenter à l'acheteur une attestion relative au contrôle technique. Par contre, si le véhicule a déjà plus de 4 ans en circulation, ou encore s'il a déjà une fois subi un contrôle technique, il est nécessaire qu'il soit joint à la vente une attestation de contrôle technique afin d'éclairer l'acheteur sur le réel état du véhicule. Dans les deux cas précités, il est donc exigé au vendeur la présentation d'un contrôle technique.

Il existe des cas où, pour vendre sa voiture, le vendeur n'est pas obligé de présenter à l'acheteur un certificat de contrôle technique

De la même manière que le propriétaire qui met en vente sa voiture est soumis à certaines exigences de nature à clarifier l'état de son bien, il est tout de même exonéré dans certains cas. Il s'agit notamment d'une vente auprès d'un concessionnaire ou d'un garage. Ainsi, lorsque la vente intervient auprès d'un concessionnaire ou d'un garage, le propriétaire du véhicule peut ou ne pas présenter à l'acheteur un certificat ou encore une attestation de contrôle technique. Il s'agit là des deux seuls cas dans lesquels le propriétaire d'un véhicule n'est pas obligé de présenter à l'acheteur le dernier contrôle technique du véhicule. Mais, dans tous les autres cas, il en a l'obligation.