Conduire un camping-car ressemble à tous les autres véhicules à condition de quelques exceptions. Même si on n'a pas besoin de permis spécial pour ce genre de véhicule, il y a des règles strictes à respecter pour mieux apprendre à le conduire.


Les lois régissant la conduite

Un camping car est soumis aux lois régissant les voitures moins de 3,5 tonnes ce qui est dans le code de la route, à l'exception d'une remorque de 750kg. Ainsi, il est fortement conseillé d'avoir une base solide conduite de véhicule ordinaire avant d'opter pour camping-car. En plus de cela, le camping-car est soumis au règlement de vitesse, mais aussi aux autres règles de priorité qu'il faut apprendre avant la conduite sur route. Que ce soit sur le poids ou le gabarit, un camping-car est différent des voitures de touristes, et c'est ce que le conducteur doit avoir en tête avant de prendre le volant.


Vérifier les équipements avant de prendre la route

Les équipements sont diversifiés dans le camping-car, que ce soit pour la vie en camping ou des équipement camping car indispensables pour le véhicule. Ainsi, il est fortement conseillé de mettre hors tension les ustensiles et accessoires comme la pompe à eau, de fermer les bouteilles à gaz. Prendre des précautions en abandonnant les médicaments qui peuvent diminuer le réflexe, de boire beaucoup d'eau et manger des fruits, de s'arrêter fréquemment quand on est sur les autoroutes.


Comment bien conduire ?

En ligne droite, la conduite ressemble aux berlines toute en prenant compte des distances de sécurité. C'est dans les virages qu'il faut prendre ses marques, et que d'habitude les campeurs les repèrent sur les fenêtres. De même pour serrer à gauche et à droit, il faut avoir un repère pour éviter les désagréments ou les accidents. L'important est de prendre ses précautions en considérant le véhicule comme une voiture neuve et ce dès le démarrage, sur les routes, aux stations d'essence et aux parkings.