On appel permis de conduire le document officiel qui donne à l’automobiliste l’autorisation de conduire des types de voitures bien défini sur des routes publiques. Le permis de conduire est apparue, de manière formelle, en France en 1922. Il est utilisé à la place du certificat de capacité qui était obligatoire jusqu’à cette date. Il faut noter que depuis sa création, le permis de conduire Français ne cesse de subir des améliorations. On assiste en 1954 à la création de six catégories alors que le permis à point ne verra le jour qu’en 1992. Les conditions d’obtention de ce document seront réformées en 2009. Une réforme a été encore appliquée en 2013, elle vise à mettre à conformité la législation Française et le droit Européen. D’ailleurs, depuis 1996, il n’est plus nécessaire d’échanger le permis Français avec le permis d’un autre pays d’Europe car ce permis est reconnu par la convention à l’intérieur de tous les pays membres de l’Union Européenne. Le permis Français est aussi reconnu dans l’espace économique Européenne.

Permis de conduire en dehors de l’Europe

Vous pouvez conduire avec votre permis Français pendant trois mois à un an en dehors de l’Europe. Vous bénéficierez des mêmes avantages si vous disposez d’un permis international. Cependant, pour être à l’abri de mauvaise surprise, il vous est conseillé de vous predre des renseignements auprès de l’ambassade de votre pays d’accueil avant votre départ. Ce dernier sera en mesure de vous indiquez ce qu’il faut faire. Si vous allez partir en Tunisie, vous pourrez contacter l’agence de location voiture tunisie pour vous renseignez. Il sera possible d’échanger le permis Français avec celui de votre pays hôte dans le cas où il existe un accord entre les deux pays. Dans le cas contraire, vous serez obligé de faire les différentes épreuves du permis local.